Comment nettoyer un canapé club en cuir vieilli ?

Le style vintage d’un canapé club est rehaussé par le cuir vieilli. Ce matériau indémodable exige cependant un entretien particulier pour garantir la durabilité du siège. Les conseils suivants vous aideront à nettoyer correctement votre superbe divan et à en prendre soin.

Avec quels produits nettoyer un canapé club en cuir vieilli ?

Les produits à utiliser pour le nettoyage d’un canapé club en cuir vieilli doivent être minutieusement sélectionnés pour ne pas l’abîmer. Les produits chimiques sont à bannir en raison de leur caractère agressif. Les solvants comme l’acétone sont aussi à éviter sur de la basane (cuir de mouton) ou tout autre type de cuir pleine fleur (cuir de vachette, cuir de buffle, etc.). Ils risquent en effet de faire craqueler le revêtement.

Pour nettoyer un canapé club en cuir vieilli, il faut commencer par le dépoussiérer. Pour ce faire, frottez doucement les accoudoirs, l’assise et le dossier avec un chiffon doux légèrement humide. Étalez ensuite une cire incolore à l’aide d’un linge propre en effectuant des mouvements circulaires sur ces différentes parties.

Si des moisissures apparaissent à la surface du revêtement en cuir, tamponnez les zones concernées avec un chiffon imbibé d’un peu de glycérine ou d’essence de térébenthine. Passez un chiffon humecté d’eau claire pour rincer.

Vous vous demandez comment nettoyer un canapé club en cuir vieilli taché ? Vous pouvez utiliser du lait tiède ou du jus de citron pour enlever une tache de vernis à ongles ou d’encre. Pour vous débarrasser de traces de vin ou de café, frottez-les délicatement avec un chiffon imprégné d’alcool à 90 °.

Avec quels produits nettoyer un canapé club en cuir vieilli ?

Comment entretenir le cuir vieilli ?

L’entretien du cuir vieilli est essentiel pour qu’il puisse conserver son esthétique. Il permet aussi d’en optimiser la longévité. Veillez donc à accorder un entretien régulier à votre beau canapé en cuir vieilli.

Dans la pratique, il est nécessaire d’appliquer de temps à autre un mélange d’huile de lin (deux mesures) et de vinaigre blanc (une mesure). En plus de nettoyer un canapé club en cuir vieilli, cette solution fera briller le revêtement et lui permettra de rester souple. Pensez également à nourrir le cuir. Pour cela, vous pouvez très bien utiliser du lait démaquillant ou du lait pour bébé.

Si vous voulez atténuer les griffures ou les éraflures occasionnées par un animal de compagnie sur votre canapé club, nettoyez d’abord votre siège. Étalez ensuite une coloration de la même teinte que le revêtement. Au cas où des marques inesthétiques persisteraient, recouvrez-les de cirage spécialement conçu pour le cuir.

Sachez qu’un canapé club en cuir vieilli supporte mal la lumière du jour, notamment s’il s’agit de cuir pleine fleur. Il ne faut donc surtout pas l’exposer aux rayons du soleil. Les emplacements près d’une fenêtre ou toute autre ouverture sont ainsi à éviter. Faites également attention à éloigner votre pièce de mobilier de toute source de chaleur (cheminée, radiateur, etc.). Le cuir risque en effet de se dessécher et de se dégrader.

Continuer la lecture Comment nettoyer un canapé club en cuir vieilli ?

Comment trouver un fabricant de canapé club en France ?

En raison de son style, le canapé club connaît un succès populaire. Tout comme celle d’un fauteuil club, la fabrication de cette pièce unique de mobilier exige un réel savoir-faire. Or, tous les artisans n’en disposent pas forcément. Il faut ainsi éviter d’acheter un canapé club confectionné par n’importe quel fabricant.

Bien choisir son fabricant de canapé club pour un meuble de qualité

Le canapé club est un siège intemporel qui peut trouver sa place dans tous les intérieurs. Les modèles de fabrication traditionnelle sont généralement munis d’une structure en bois massif (chêne, hêtre, etc.) et d’un revêtement en cuir pleine fleur. Plus précisément, il s’agit de cuir de mouton pleine fleur ou basane. Toutefois, certains fabricants utilisent aussi d’autres cuirs comme celui de vachette ou encore de buffle.

Il est nécessaire de bien choisir son fabricant de canapé club pour bénéficier d’un meuble alliant élégance, confort et longévité. Concrètement, il faut que le professionnel respecte les phases de confection de ce type de sofa. Les connaître vous permettra de sélectionner un artisan fiable et qualifié.

La fabrication artisanale d’un canapé club implique une dizaine d’étapes :

  • Le fabricant commence par construire un gabarit qui servira à recevoir les différents éléments constitutifs du divan ;
  • Il continue par la pose des sangles et des ressorts ;
  • Il met en place le rembourrage en crin végétal ou en mousse haute résilience puis appose de la ouate pour uniformiser la surface ;
  • Le garnissage est alors maintenu en place à l’aide de coutures.

Les étapes suivantes visent à assurer l’esthétisme du canapé club. Dans le détail :

  • Le fabricant découpe différents morceaux de cuir à l’aide de patrons ;
  • Il pose les peaux en s’assurant de bien les étirer pour obtenir un résultat harmonieux ;
  • Les finitions au niveau des accoudoirs sont réalisées (passepoil) ;
  • Des clous peuvent être posés à l’arrière du dossier en vue de bien fixer le revêtement ;
  • Le canapé est ciré et patiné à plusieurs reprises pour lui donner la teinte désirée et protéger le cuir ;
  • Les pieds en bois sont enfin peints.
Bien choisir son fabricant de canapé club pour un meuble de qualité

Comment reconnaître un bon fabricant de canapé club ?

Internet est l’endroit parfait pour trouver un fabricant de canapé club. Un bon professionnel ne manquera pas de détailler sur son site la méthode qu’il applique pour en confectionner. Il démontre ainsi qu’il intervient dans les règles de l’art. Pour mieux expliciter chaque étape de la fabrication, l’artisan peut l’illustrer au moyen d’une image.

Un fabricant de canapé club consciencieux n’hésitera pas non plus à fournir aux consommateurs des conseils pour les aider à choisir des canapés et fauteuils club. Il mettra notamment en avant les critères à prendre en compte lors de l’achat. Il donnera aussi éventuellement une fourchette de prix.

Pour vous faire une meilleure idée sur un fabricant, vous pouvez consulter les commentaires laissés par les clients sur son site web. Une autre solution consiste à se rendre sur les sites d’avis de consommateurs.

Une fois tous les éléments d’information en main, vous pourrez facilement choisir votre fabricant de fauteuils et canapés club. Il ne vous restera ensuite qu’à déterminer le modèle le mieux adapté à votre décoration intérieure. Un canapé Chesterfield cuir noir s’accordera par exemple très bien avec un salon de style industriel. Un canapé moustache en cuir marron vieilli, pour sa part, est idéal pour meubler un séjour de style vintage.

Continuer la lecture Comment trouver un fabricant de canapé club en France ?

Que faut-il privilégier entre un canapé club neuf et d’occasion ?

Associés à l’élégance, mais aussi au confort et à la relaxation, les fauteuils et canapés club sont très prisés pour l’ameublement des intérieurs. Si vous désirez en acheter un, vous pouvez choisir entre les modèles neufs et ceux de seconde main. Découvrez laquelle de ces options est la plus intéressante.

Un canapé club neuf : l’assurance d’un choix de qualité

En fonction du modèle, le canapé club peut servir à meubler un intérieur de style vintage, scandinave, industriel, contemporain, etc. Si vous voulez en profiter le plus longtemps possible, vous devez absolument opter pour une banquette de qualité. Pour être sûr de disposer d’un canapé alliant esthétisme, confort et longévité, tournez-vous vers un siège neuf.

Pour en acquérir un réalisé par un fabricant de canapé club dans les règles de l’art, vous devez néanmoins prévoir un certain budget. Un canapé en cuir véritable coûte généralement entre 2 000 et 3 000 euros. Le prix dépendra de plusieurs critères, comme :

  • Le type de cuir utilisé pour recouvrir le divan (cuir pleine fleur, cuir pleine fleur corrigée, etc.) ;
  • L’origine de la peau (cuir de mouton, cuir de vachette, cuir de buffle, etc.) ;
  • La forme du sofa et le nombre de places ;
  • L’utilisation ou non de ressorts biconiques pour le rembourrage.

Si le prix élevé d’un canapé club neuf peut sembler prohibitif, sachez que ce meuble se conserve de longues années. En guise d’illustration, la durabilité moyenne d’un canapé en cuir pleine fleur est supérieure à 30 ans.

D’ailleurs, le prix ne doit pas être le seul critère sur lequel vous devez vous concentrer lors de votre achat. Pensez à vous enquérir d’autres détails tels que :

  • L’ossature du canapé (s’agit-il d’une structure en bois massif ?) ;
  • Le garnissage des accoudoirs, de l’assise et du dossier (crin végétal, mousse haute résilience, etc.) ;
  • La fermeté du coussin d’assise, qui est déterminante pour le confort.
Un canapé club neuf : l'assurance d'un choix de qualité

Acheter un canapé d’occasion : un prix plus bas, mais attention aux arnaques

Dans le cas où votre budget ne vous permettrait pas de vous offrir un canapé club neuf, vous pouvez vous tourner vers le marché de l’occasion. Vous avez de grandes chances d’y trouver un siège plus abordable. Pour un canapé avec un revêtement en cuir dans un état correct, comptez autour de 1 000 euros.

Faire le tour des trocs, des brocantes et des ventes aux enchères peut aussi vous permettre de dégoter un canapé club authentique. Vous devez cependant faire preuve d’une grande vigilance, car les arnaques sont nombreuses. En effet, l’intérêt porté aux canapés club datant des années 1920-1930 et de l’époque après-guerre n’a pas échappé aux individus malveillants. Ceux-ci ont ainsi injecté des faux sur le marché.

D’autre part, un canapé club d’occasion peut parfois nécessiter une réfection. Veillez donc à vérifier l’état général du siège avant tout achat. S’il nécessite une rénovation totale, vous serez amené à débourser en moyenne 1 500 euros au cas où vous feriez appel à un tapissier professionnel. Au final, les dépenses impliquées par l’acquisition et la restauration risquent d’excéder le coût d’un canapé club neuf. Pour conclure, un siège de seconde main ne constitue pas toujours forcément une bonne affaire.

Continuer la lecture Que faut-il privilégier entre un canapé club neuf et d’occasion ?

5 modèles de canapé club qu’on adore

Le canapé club est apparu dans les années 1920. Intemporel, il continue d’être utilisé pour l’ameublement des intérieurs. D’ailleurs, sa forme et son design ont connu des évolutions avec le temps. Il est ainsi possible de trouver sur le marché différents modèles de canapé club. Voici ceux qui méritent une mention particulière.

5 modèles de canapé club qu’on adore

Les canapés club suivants vous séduiront certainement par leur confort et leur élégance.

Le canapé moustache

Le canapé club moustache a vu le jour dans les années 1940. Il se démarque par son assise rembourrée très confortable ainsi que ses larges accoudoirs. Contrairement au modèle originel, il est doté d’un dossier dont le haut s’apparente à une moustache.

Les canapés club moustache authentiques sont munis d’une structure en bois massif et d’un rembourrage en crin végétal. Les sièges de fabrication traditionnelle sont par ailleurs généralement recouverts de basane (cuir de mouton pleine fleur). Au fil du temps, d’autres revêtements sont apparus : simili-cuir, velours, tissu. 

Le canapé club moustache est parfait pour rehausser un intérieur de style vintage, notamment s’il s’agit d’un modèle en cuir marron vieilli. Les possibilités en matière de décoration sont multiples. Vous pouvez par exemple l’agrémenter de coussins imprimés. D’autre part, votre canapé moustache s’associera très bien avec une table basse ancienne en bois.

Le canapé Chesterfield

Le Chesterfield est l’un des modèles de canapé club les plus connus. Plusieurs points permettent de l’identifier :

  • Aspect capitonné ;
  • Dossier et accoudoirs de même niveau ;
  • Pieds en bois apparents.

Le canapé club Chesterfield trouve parfaitement sa place dans un intérieur de style industriel. S’il est en cuir, il apportera une touche chaleureuse dans ce type de décoration où prédominent les matériaux bruts (béton, briques, bois patiné, etc.) et les volumes larges.

Un canapé Chesterfield en tissu, quant à lui, se fondra merveilleusement dans un salon shabby chic, en particulier s’il est blanc. Pour l’accompagner, misez sur des chaises médaillon de teinte beige ou rose poudré. N’oubliez pas les bouquets de fleurs qui viendront souligner la douceur de votre décoration d’intérieur.

De son côté, un canapé Chesterfield en velours se prêtera très bien à un salon de style baroque.

Le canapé Chesterfield

Le canapé Middletown

Le Middletown était l’un des modèles de canapé club les plus en vogue dans les clubs anglais au début du XXe siècle. Il se distingue par son dossier droit délicatement incurvé qui soutient bien le dos. Le rembourrage de l’assise peut être constitué de plumes d’oie ou de mousse. Il s’agit ainsi d’un sofa très confortable.

Les adeptes de classicisme se tourneront volontiers vers un canapé Middletown en cuir pleine fleur. Son aspect sobre et compact permet à ce siège de s’intégrer dans les petits espaces. Il s’harmonisera aussi sans problème avec des intérieurs contemporains. En effet, le canapé Middletown se marie à ravir avec du mobilier design. Vous pouvez par exemple l’assortir avec une table basse en verre dotée d’un piètement métallique.

Le canapé havane

Le havane figure parmi les modèles de canapé club les plus élégants. Il présente les mêmes courbes généreuses que les canapés club d’époque. Bien que massifs, ses accotoirs sont bien proportionnés. Il en va de même pour l’assise et le dossier. Les pieds, pour leur part, sont très stables.

Installé confortablement dans votre canapé club havane, vous ne verrez pas passer le temps. Si vous voulez créer une décoration harmonieuse, conjuguez-le avec des fauteuils en cuir de même style. Vous pouvez aussi très bien oser les associations dépareillées. À titre d’illustration, votre divan havane peut être combiné à canapé design pour créer un beau contraste. S’il est en tissu, il est possible de l’accorder avec une banquette en rotin pour aménager un salon de style scandinave.

Le canapé havane

Le canapé aviateur

Le canapé aviateur est reconnaissable à son assise et son dossier sillonnés de coutures verticales. Il se démarque aussi par son pourtour orné de plaques métalliques rivetées rappelant la carlingue d’un avion. En France, le canapé club aviateur s’est généralisé dans les années 1950.

Avec son look atypique, ce siège constitue une pièce unique qui ne manquera pas d’ajouter du cachet à votre intérieur. Si vous voulez vous procurer un meuble à l’allure plus chaleureuse, vous avez la possibilité d’opter pour un canapé aviateur entouré de lattes en bois.

Vous recherchez un siège qui saura sublimer un intérieur vintage ? Choisissez un beau canapé club aviateur en cuir. Parachevez votre décoration en utilisant une vieille malle en cuir en guise de table basse.

Continuer la lecture 5 modèles de canapé club qu’on adore

Choisir son canapé club : que prendre en compte ?

Les canapés club représentent une excellente solution pour meubler un salon alliant élégance et confort. Ayant vu le jour au début du XXe siècle, ces sièges d’origine française étaient initialement connus sous l’appellation canapés confortables. Ayant su traverser le temps, ils restent aujourd’hui fortement plébiscités pour aménager les intérieurs. Quels sont les critères à considérer pour choisir un canapé club ?

Quel revêtement pour un canapé club de qualité ?

Le revêtement est un élément qu’il faut absolument prendre en compte pour choisir son canapé club. Ce siège intemporel existe notamment en cuir, en tissu et en velours. Les avantages et les inconvénients de chacun de ces revêtements sont détaillés ci-après.

Le cuir

Matière noble par excellence, le cuir donne au canapé club une prestance naturelle. Un siège présentant un tel revêtement apportera résolument du caractère dans votre décoration d’intérieur.

Le canapé club cuir vous surprendra aussi par sa longévité. S’il est fabriqué avec du cuir pleine fleur, vous en disposerez durant au moins 30 ans. Par ailleurs, le cuir a l’avantage d’être hypoallergénique et facile à entretenir. Par exemple, pour nettoyer un canapé club en cuir vieilli, vous n’aurez qu’à le dépoussiérer avec un chiffon doux. Vous pourrez ensuite étaler une cire pour nourrir le revêtement.

Le seul inconvénient du canapé en cuir réside dans son coût relativement élevé. Il vous faudra en effet prévoir en moyenne 2 500 euros pour vous en procurer un.

Quel revêtement pour un canapé club de qualité ?

Le tissu

Si vous souhaitez acheter un canapé club neuf à un prix abordable, vous trouverez celui qu’il vous faut parmi les modèles en tissu. Vous pourrez vous en offrir un dès 1 200 euros. Étant donné que le tissu est décliné dans une vaste palette de coloris, il donne aussi plus de possibilités. Vous n’aurez ainsi aucun mal à dénicher le canapé en tissu qui s’accordera parfaitement avec votre décoration intérieure.

Contrairement au cuir en revanche, le tissu se tache plus facilement. Il est aussi largement moins résistant. Il ne s’agit donc pas du meilleur choix pour les ménages avec des enfants en bas âge.

Le velours

Le velours est une étoffe très utilisée dans l’univers de l’ameublement en raison de sa beauté et de sa résistance. Cette matière est également prisée pour sa douceur et sa chaleur. Autrement dit, elle permet de confectionner des canapés et fauteuils très confortables.

Comme le tissu, le velours est proposé dans une multitude de couleurs. Que vous souhaitiez décorer un intérieur de style vintage, scandinave, classique ou contemporain, vous trouverez aisément le canapé club en velours qui s’y intégrera au mieux.

Toutefois, un divan en velours accumulera plus facilement la poussière par rapport à un siège en cuir ou en tissu. Par ailleurs, son entretien est assez délicat. Certains types de velours ne supportent notamment qu’un nettoyage à sec.

Bien choisir le nombre de places

Le nombre de places est aussi un critère à ne pas négliger lorsqu’il s’agit de choisir son canapé club. En effet, il est indispensable de sélectionner un meuble aux bonnes dimensions pour qu’il puisse être installé dans l’espace dont vous disposez.

Si votre salon est assez petit, il est préférable d’opter pour un canapé club deux places. De cette manière, il sera aisé de circuler dans la pièce. Dans le cas où vous souhaiteriez disposer de plus d’assises, un pouf ou un petit fauteuil vous permettront de compléter votre canapé.

Pour meubler un grand salon, vous pouvez sans problème choisir un canapé club trois places, voire plus.

Quel modèle privilégier ?

Il existe divers modèles de canapé club : moustache, Chesterfield, Middletown, etc. Ces sièges ont pour point commun leur subtile élégance assurant un décor distingué. Aussi confortables les uns que les autres du fait de leur généreux rembourrage, ils permettent par ailleurs d’aménager un salon particulièrement cosy. Ces sofas deviendront assurément des pièces phares de votre mobilier.

Chacun d’eux présente néanmoins des spécificités qui font qu’il conviendra ou non à un style d’intérieur. De ce fait, le type de modèle est un autre critère primordial pour choisir son canapé club. Le prendre en compte vous aidera à déterminer le siège le plus approprié à votre décoration.

À titre d’illustration, un canapé club moustache est idéal pour un salon de style rétro ou vintage. De son côté, un siège de type Chesterfield siéra davantage à un intérieur de style industriel.

Quel modèle privilégier ?
Continuer la lecture Choisir son canapé club : que prendre en compte ?