Mon Canapé Club » Canapé Club » Que faut-il privilégier entre un canapé club neuf et d’occasion ?
Que faut-il privilégier entre un canapé club neuf et d’occasion ?

Que faut-il privilégier entre un canapé club neuf et d’occasion ?

Associés à l’élégance, mais aussi au confort et à la relaxation, les fauteuils et canapés club sont très prisés pour l’ameublement des intérieurs. Si vous désirez en acheter un, vous pouvez choisir entre les modèles neufs et ceux de seconde main. Découvrez laquelle de ces options est la plus intéressante.

Un canapé club neuf : l’assurance d’un choix de qualité

En fonction du modèle, le canapé club peut servir à meubler un intérieur de style vintage, scandinave, industriel, contemporain, etc. Si vous voulez en profiter le plus longtemps possible, vous devez absolument opter pour une banquette de qualité. Pour être sûr de disposer d’un canapé alliant esthétisme, confort et longévité, tournez-vous vers un siège neuf.

Pour en acquérir un réalisé par un fabricant de canapé club dans les règles de l’art, vous devez néanmoins prévoir un certain budget. Un canapé en cuir véritable coûte généralement entre 2 000 et 3 000 euros. Le prix dépendra de plusieurs critères, comme :

  • Le type de cuir utilisé pour recouvrir le divan (cuir pleine fleur, cuir pleine fleur corrigée, etc.) ;
  • L’origine de la peau (cuir de mouton, cuir de vachette, cuir de buffle, etc.) ;
  • La forme du sofa et le nombre de places ;
  • L’utilisation ou non de ressorts biconiques pour le rembourrage.

Si le prix élevé d’un canapé club neuf peut sembler prohibitif, sachez que ce meuble se conserve de longues années. En guise d’illustration, la durabilité moyenne d’un canapé en cuir pleine fleur est supérieure à 30 ans.

D’ailleurs, le prix ne doit pas être le seul critère sur lequel vous devez vous concentrer lors de votre achat. Pensez à vous enquérir d’autres détails tels que :

  • L’ossature du canapé (s’agit-il d’une structure en bois massif ?) ;
  • Le garnissage des accoudoirs, de l’assise et du dossier (crin végétal, mousse haute résilience, etc.) ;
  • La fermeté du coussin d’assise, qui est déterminante pour le confort.
Un canapé club neuf : l'assurance d'un choix de qualité

Acheter un canapé d’occasion : un prix plus bas, mais attention aux arnaques

Dans le cas où votre budget ne vous permettrait pas de vous offrir un canapé club neuf, vous pouvez vous tourner vers le marché de l’occasion. Vous avez de grandes chances d’y trouver un siège plus abordable. Pour un canapé avec un revêtement en cuir dans un état correct, comptez autour de 1 000 euros.

Faire le tour des trocs, des brocantes et des ventes aux enchères peut aussi vous permettre de dégoter un canapé club authentique. Vous devez cependant faire preuve d’une grande vigilance, car les arnaques sont nombreuses. En effet, l’intérêt porté aux canapés club datant des années 1920-1930 et de l’époque après-guerre n’a pas échappé aux individus malveillants. Ceux-ci ont ainsi injecté des faux sur le marché.

D’autre part, un canapé club d’occasion peut parfois nécessiter une réfection. Veillez donc à vérifier l’état général du siège avant tout achat. S’il nécessite une rénovation totale, vous serez amené à débourser en moyenne 1 500 euros au cas où vous feriez appel à un tapissier professionnel. Au final, les dépenses impliquées par l’acquisition et la restauration risquent d’excéder le coût d’un canapé club neuf. Pour conclure, un siège de seconde main ne constitue pas toujours forcément une bonne affaire.